Mon panier

En cours de chargement...

Recherche avancée

Le roman des Cent-Jours (Broché)

Joseph Roth

Blanche Gidon

(Traducteur)

  • Seuil

  • Paru le : 05/11/2004
Les Cent-Jours : parenthèse étrange, qui voit le retour du drapeau tricolore et de la Marseillaise, période trouble, que fait revivre Joseph Roth,... > Lire la suite
  • Plus d'un million de livres disponibles
  • Retrait gratuit en magasin
  • Livraison à domicile sous 24h/48h*
    * si livre disponible en stock, livraison payante
22,30 €
Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    À retirer gratuitement en magasin U
    entre le 3 août et le 5 août
  • E-book À partir de 15,99 €
    • PDF
      15,99 €
    • ePub
      15,99 €
Les Cent-Jours : parenthèse étrange, qui voit le retour du drapeau tricolore et de la Marseillaise, période trouble, que fait revivre Joseph Roth, dans l'intimité d'un empereur assailli par les doutes. Car les vivats de la foule vont, il le sait, au Bonaparte créé par l'imagerie populaire, à ce général audacieux, auquel il ne ressemble plus. C'est de cette image glorieuse qu'est éprise en secret Angéline, une lingère du palais, qui lie résolument son sort à celui de son maître. De ces destins croisés, Roth suggère qu'ils ont la même grandeur : la conclusion de ce roman émouvant, servi par une prose enthousiaste et lyrique, est qu'il n'y a pas de grande ou de petite Histoire. En revanche, il y a l'importance que les événements revêtent aux yeux de ceux qui les vivent. L'amour d'Angéline vaut la conquête de l'Europe, et la mort de son fils, la défaite de l'empereur. Une fois encore, Roth livre le fruit de ses réflexions sur l'Histoire, qui n'est jamais chez lui une entité abstraite, mais toujours, se fait chair.

Fiche technique

  • Date de parution : 05/11/2004
  • Editeur : Seuil
  • Collection : Le don des langues
  • ISBN : 2-02-018266-1
  • EAN : 9782020182669
  • Format : Grand Format
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 266 pages
  • Poids : 0.285 Kg
  • Dimensions : 14,0 cm × 20,5 cm × 2,0 cm

À propos de l'auteur

Biographie de Joseph Roth

Joseph Roth est né le 2 septembre 1894 dans une famille juive à Brody en Galicie, aux confins orientaux de l'Empire austro-hongrois. Cet univers particulier où le judaïsme hassidique cohabite avec l'humanisme allemand enseigné dans les lycées impériaux et royaux, où se mêlent les populations polonaise, allemande, juive, ukrainienne marquera profondément l'écrivain et constitue le cœur de son œuvre. En 1913 il s'inscrit à l'université de Vienne pour des études de littérature allemande qu'il interrompt en 1916 pour partir sur le front comme correspondant de guerre. Ce sont là les prémices d'une activité journalistique qu'il poursuivra toute sa vie de pair avec son œuvre romanesque, d'abord dans la presse viennoise et berlinoise, puis à partir de 1923 comme correspondant de la Frankfurter Zeitung pour laquelle il séjourne en France et en Russie. Ses premiers romans " socialisants ", publiés entre 1923 et 1929, La Toile d'araignée, La Rébellion, La Fuite sans fin, indissociables du travail de journaliste, préparent les œuvres les plus achevées, Le Poids de la grâce, La Marche de Radetzky. Le 30 janvier 1933, jour de la prise de pouvoir d'Hitler, Roth s'exile à Paris. La montée du nazisme, la folie et l'internement de sa femme Friedl ont pour lui des conséquences dramatiques : ébranlement moral, sentiment de culpabilité, difficultés matérielles, alcoolisme qui s'apparente de plus en plus à un lent suicide. Dans ses œuvres, l'écrivain semble alors fuir la réalité et lui préférer l'idéalisation, l'utopie, le conte. Joseph Roth meurt à Paris à l'hôpital Necker le 23 mai 1939.
Joseph Roth - Le roman des Cent-Jours.
Le roman des Cent-Jours
22,30 €
Haut de page